La Médaille d'argent du CNRS distingue un chercheur pour l'originalité, la qualité et l'importance de ses travaux, reconnus sur le plan national et international. Les années précédentes, avant la création de ce blog, Philippe Coussot, Nicolas Moes, Samuel Forest, Yves Bréchet, Stéphane Roux ont fait partie des lauréats. Je ne parle que de notre domaine! 

Cette année la médaille récompense 20 chercheurs dont je retiendrais 2 noms:

François Hild a effectué la plus grande part de sa recherche au Laboratoire de Mécanique et Technologie (LMT).  Déjà récompensé par la médaille de bronze du CNRS 1995 (qui honore un jeune chercheur), et par diverses distinctions prestigieuses comme le prix Jean Mandel 1998 destiné à encourager la recherche scientifique dans le domaine de la mécanique des solides ou de la mécanique et rhéologie des matériaux, ou plus récemment le M. Hetényi Award 2011 et le B.J. Lazan Award  2014 de la Society for Experimental Mechanics. Il est l'un des pionniers, en étroite collaboration avec Stéphane Roux, des mesures de champ appuyées sur l'imagerie (DIC en anglais) et a construit un cadre conceptuel très vaste et ambitieux mais surtout extraordinairement fertile. Brevets et protections de programmes signent l'importance de la propriété intellectuelle dans ces champs d'expression et consolide par exemple l'émergence récente de la start-up « Eikosim » issue de la production scientifique de son équipe. On le retrouvera au 13e congrès national en calcul des structures en mai 2017 en séance plénière "De l'intégration de données mesurées dans la simulation numérique"

Lydéric Bocquet est un physicien avec qui j'ai eu le plaisir d'échanger en 2003, à l'occasion d'un benchmark de simulation que nous avions proposé dans le cadre d'une journée d'étude organisées par l'IPSI (qui a cessé ses activités). Ce benchmark s'appuyait sur l'un de ses articles (2003) "The physics of stone skipping" et proposait de simuler le comportement du ricochet. Cet article, amusant et rigoureux a fait l'objet de maints TPE ou même plusieurs simulations très sophistiquées: on peut essayer de trouver "Challenge of CIP as a universal solver for solid, liquid and gas" International Journal for Numerical Methods in Fluids 47(6‐7):655 - 676 · February 2005 ou "Theoretical and Numerical Approach to ‘‘Magic Angle’’ of Stone Skipping".