Bien entendu, ce nom ne dit rien aux plus jeunes mais Michel est l'un des pionniers de la simulation en France, d'abord en neutronique (méthode de Monte-Carlo) dès la fin des années 1960, puis en mécanique de l'ingénieur. Il est à l'origine du développement des codes de calcul (structure, fluide) au CEA, dès les années 1970 avec des noms que tout le monde (ou presque) a oublié: AQUAMODE, TRICO, TEDEL... puis CASTEM.

Michel Livolant (1938-2017)

Ancien éléve de l'Ecole Polytechnique (1958), titulaire du DEA physique des réacteurs en 1963

Directeur du Département des étude Mécanique et Thermique au CEA, Directeur de recherche en sécurité nucléaire (1989-92), Directeur adjoint (1992-97) de l’Institut de Protection et de Sûreté Nucléaire (IPSN). Puis il en a été le Directeur de 1997 à 2002 à une période particulièrement sensible de la vie de l’Institut (création de l'IRSN). Il est resté conseiller scientifique à l’IRSN jusqu’en 2009.

Il a été à l'origine des principales activités du Commissariat à l'Energie Atomique et aux énergies alternatives (CEA) sur la résistance des installations aux tremblements de terre et aux vibrations. Il a également donné une forte impulsion à l'ouverture des programmes de recherche en sûreté nucléaire de l'IPSN vers les grands pays nucléaires, dont les pays de l’Est. Il a également été un des acteurs fondamentaux de la création de l’IRSN et du rapprochement entre l’OPRI et l’IPSN. Il a présidé le CSNI (Committee on Safety of Nuclear Installations de l’OCDE).

Il a été Chairman de la conférence SMIRT14 - 17-22 août 1997 (Lyon)

Théorie de Jeanpierre-Livolant: theory for resonance absorption calculation

  • Calcul de l'amplification acoustique dans les circuits complexes : application aux vibrations des échangeurs du réacteur CHINON III, La Houille Blanche, N°5 (Août 1971), pp. 407-428, en collaboration avec Guy Baylac, René-Jean Gibert
  • Centre d'Etudes Nucléaires de Saclay Direction des Piles Atomiques Département des Etudes de Piles Service de Physique Mathématique
  • Survey of industrial aeroelastic problems (1972)
  • Code multigroupe de résolution de l'équation du transport pour les neutrons thermiques et rapides (1972) en collaboration avec Alain  Françoise Alain Henri
  • Autoprotection des résonancesdans les réacteurs nucléaires en collaboration avec Françoise Jeanpierre
  •  Model experimentation and analysis of flow-induced vibrations of PWR internals (1974) en comaboration avec  Michel Dubourd, Raphaël Assedo Claude Cauquelin Nuclear Engineering and Design 27(3):315-333
  • Direct calculation of floor response spectra from the Fourier transform of ground movement—Application to the SUPERPHENIX fast reactor project (1977) en collaboration avec Françoise Jeanpierre - Nuclear Engineering and Design
  • Protection des centrales nucléaires contre les séismes (1977) en collaboration avec André Barbeau, Didier Costes - RGN
  • Damping, en collaboration avec Francoise Gantenbein in “Engineering Paraseismic " collective Work - Presses of the E.N.P.C. (1985)
  • Super Computing and Nuclear Safety en collaboration avec Michel Durin, Jean-Claude Micaelli