On a déjà parlé sur ce blog de la société SPRING Technologies (fondée en 1983 reprise ou sauvée ! en 1991 par Gilles Battier). Après avoir remporté nombre de succès, participé à nombre de projets FUI - Fonds Unique Interministériel (ANGEL, QUAUSI, SYS-MCO...) , accumulé les distinctions (un des premiers champions du pôle SYSTEMATIC en 2011 et trophée de l'innovation 2016), levé des fonds, obtenu des prêts, SPRING Technologies entre dans le giron de la société suédoise HEXAGON AB (plus de 18000 employés) et particulièrement de sa division Manufacturing Intelligence. Le produit développé par Spring s'appelle NCSIMUL (SIMULation de Commande Numérique ou SIMULation par Contrôle Numérique) suite complète de solutions intégrées qui offre aux industriels garantie et automatisation pour la simulation et l’anticollision de leur MOCN (Machine-Outil à Commande Numérique), pour le transfert de production, la réduction du cycle unitaire d’usinage, le suivi d’états machine en temps réel, la publication de contenu technique, la gestion de leur bibliothèque d’outils coupants et la publication de contenu technique.

Rappelons que HEXAGON, un des leaders mondiaux des solutions numériques, avait acheté en 2017 la société MSC et son logiciel phare NASTRAN.

Pas beaucoup de choix pour nos PME: pour conquérir de nouveaux marchés, il faut soit être patient et passer par la case ETI (Etablissement de Taille Intermédiaire), soit s'appuyer d'une manière ou d'une autre sur un groupe international. SPRING a choisi la solution rapide. Bon vent, en espérant que tout le monde y trouve son compte !

Vous pourrez compléter cette information en lisant l'entretien avec Gilles Battier qu'a obtenu mon ami Jean-François Prevéraud qui suit d'un oeil avisé (différent du mien) l'actualité du PLM depuis plus de 35 ans. On y apprend des choses très intéressantes!